Saison 2016-2017 étendard de Brest (Accueil)

Résumé UJAP - ETENDARD 1952

Victoire dans la douleur pour l'ETENDARD ! (62-68)Ils reviennent de loin les Brestois ! Mené durant tout le match jusque dans les dernières minutes, l'ETENDARD 1952 a réussi le hold-up parfait face à une équipe de QUIMPER bien en place.

Avant de prendre le dessus sur l'UJAP, l'ETENDARD devait faire face à toutes les galères possibles comme la perte de Simon RIOU jusqu'à la fin de saison, à la suite d'une fracture de la jambe dans le 3ème QT.

 

Brest débute bien mais ne prend pas l'avantage :Dès le début, l'ETENDARD rentrait correctement dans le match à l'image d'un Hugo BRANELLEC de gala. Mais si les Brestois débutaient plutôt bien la partie, les joueurs de Yann LE STER reprenaîent les choses en main pour mener 19 à 13 au bout de 10 minutes de jeu.

 

Un 2ème QT équilibré :Le 2ème acte était de bonne augure pour l'ETENDARD qui refaisait son retard, pour même égaliser dans les 2 dernières minutes de jeu. Quimper, en doute à ce moment là, allait infliger un sévère 10-0 à un ETENDARD qui accumulait les pertes de balle.

A la mi-temps, 39 à 33 pour l'UJAP ! 

 

La galère du 3ème QT :L'ETENDARD débutait bien ce 3ème QT et arrivait même à recoller face à l'équipe de l'UJAP. A moins de 4 minutes de la fin du 4ème QT, l'ETENDARD allait subir un énorme coup dur avec la blessure importe de Simon RIOU lors d'une contre-attaque. Il fallait attendre près de 45 minutes avant de pouvoir reprendre le jeu. Après avoir été transporté à l'hôpital par les pompiers et le samu, le jeu pouvait reprendre. L'ETENDARD bien remonté, aller recollait à 4 points : 48 à 44.

 

Un dernier QT magnifique : Bien en jambe, rien de pouvait arrêter l'ETENDARD qui allait recoller de plus en plus pour même prendre les devants dans ce dernier acte.

Après un chassé croisé entre les 2 équipes, et les nombreuses fautes de QUIMPER, l'ETENDARD avait pris les dessus et pouvait s'imposer de 6 unités.

Victoire de l'ETENDARD 1952 à l'UJAP DE QUIMPER sur le score de 62 à 68 et celle là, elle était pour Simon !!

 

La réaction du coach : 

 

"Quel match ! Ce fut très compliqué pour nous dès le début ! Alors qu'on commence bien la partie, on se met très vite en danger et derrière on essaye de recoller. Bizarement, nous avons été embétés par des joueurs qu'on ne pensait pas. Notre premier rideau défensif a été performant mais derrière, c'était beaucoup plus compliqué. On court au score durant 35 minutes. On a fait les efforts nécessaires dans le 2ème QT pour revenir mais on perd plus de 30 ballons sur ce match !!! La 2ème mi-temps est très compliqué car on perd Simon RIOU pour quelques mois après une fracture de la jambe sur une fin de contre-attaque. Actuellement il est toujours à l'hôpital. Le match a été stopé durant presque 45 minutes. Les gars ont eu un super comportement par rapport à ce temps d'attente. Ensuite il y a la technique de Louis MORVAN qui n'est vraiment pas justifiée selon moi. A ce moment là, c'était du grand n'importe quoi ! Les gars sont vraiment restés mobilisés et le banc à su avoir les bons mots et les bons réflexes ! Je suis content des gars car on revient de loin, de très loin même..."